• Personnages Ilaguinir

    Potit répertoire de mes personnages d'Ilaguinir. Certains sont cachés à votre vue car ce sont généralement des personnages importants qui cachent des secrets (secret qui n'apparaissent qu'ici)

  • Illustrateur: Ibrahem Swaid

    Nom: Heleïrid

    Prénom: Délia

    Âge: 25 ans

    Peuple: Humaine / Yokaï (expliqué par son histoire)

    Animal emblème: Aucun, Délia est incapable de se transformer en animal.

    Pouvoirs: Grande maîtrise de l'électricité / Possession d'un corps (peut pousser jusqu'à 2 com / une seule âme)

    Statut: Habitante

     

    Cité: Espérance

     

    Physique: Grande et plutôt musclée, Délia est assez impressionnante lorsqu'on la vois. La jeune femme déborde d'assurance, mais c'est une assurance qui la rend plus inquiétante qu'elle ne la fait briller. Ses longs cheveux vert sombre ondulent jusqu'en bas de ses cuisses, souvent maladroitement coiffés, lui donnant un petit côté sauvage. Sur son visages particuliers aux traits marqués, ont peut voir luire ses deux yeux de jade clairs, fixant souvent les gens avec un regard froid. Son style vestimentaire original peut certes surprendre, mais il est surtout pratique pour bouger facilement et rapidement. Il lui permet de rester libres de ses mouvements. 

     

    Activités: Cheffe d'un can de voleur réputé autant qu'il est détesté. Son clan, "Haram", est constamment chasser par les chevaliers des différentes cités. Heureusement, Espérance ne possède pas de chevaliers, étant donné qu'Espoir suffit pour faire régner la paix en ces lieux. Ainsi, la base du clan s'est installée ici, tant qu'ils ne volent rien au sein d'Espérance, Espoir n'y vois pas d'inconvénient.  

     

    Personnalité: Calme et réfléchie, ce n'est pas Délia qui va foncer dans le tas en oubliant sa cervelle, bien que des fois, il lui arrive de ne pas avoir le choix de le faire. Délia se fiche bien de ce que pensent les autres, elle agis uniquement en son âme et conscience. Ses valeurs et sa morale diffèrent de l'ordinaire. Ainsi, elle ne donne jamais sa parole, et peut trahir sans aucune honte quiconque se présente devant elle. Délia n'est ni méchante, ni gentille. Elle se trouve certainement dans cet entre deux flou. Très charismatique et éloquente, Délia est aussi impressionnante de par son physique que de par sa personnalité. 

    Délia est très mauvaise conseillère, mais possède cependant un valeur altruiste. Du moins, si elle en tire quelque chose en échange. La dame est du genre à vivre sa vie pour elle, comme vous pouvez le deviner maintenant. Elle n'hésites pas à se foutre ouvertement des autres, et à user de son légendaire sarcasme pour énerver tout le monde. Cependant, Délia à une grande fierté et ne supporte que très peu de piques. Lorsqu'elle s'énerve... N'en parlons pas, ça vaut mieux. Mieux vaut ne pas l'énerver.

     

    Hobbies: 
    Il est évidemment plutôt compliquer de connaître ce que Délia fait de son temps (à part voler). Certains disent qu'elle aimerais la lecture, d'autres racontent qu'elle passerais du temps avec Espoir... Mais la plupart du temps, on la verra commander ses troupes.



    L'arme: Son arme, une sorte de rapière / fauche maudite, lui permet de canaliser l'électricité qu'elle possède pour non seulement trancher, mais en plus, électrocuter ses victimes. La puissance varie en fonction de l'intensité de sa colère contre l'ennemi, et, utiliser ce pouvoir la fatigue. Cependant, il est déjà arriver qu'elle tue quelqu'un en utilisant cette technique. Cette arme n'est pas maudite pour rien: elle possède sa propre volonté. Si Délia l'utilise, c'est uniquement parce que cette arme l'a acceptée. Délia la considère comme sa seule et réelle amie.



    Histoire : 
    Anciennement humaine, Délia avait fuguer la pauvreté pour la vie qui la faisait tant rêver. Née d'une famille miséreuse, la petite Délia n'a appris qu'a voler pour survivre, et à trahir pour exister. 
    Les autres se devaient de la craindre, car sinon, ils pourraient lui barrer sa route. 

    Ainsi, quand à 14 ans elle parvint à franchir le portail d'Ydira, elle poursuivit sans trop se soucier des conséquences le vol de nourriture, le squat et la règle du "tuer ou être tuer".

    Mais Ilaguinir est bien différent de notre monde, et cette petite voleuse agile allait bientôt se reprendre le revers de ses crimes en pleine figure. On ne sait pas trop comment ça s'est passé, ni pourquoi c'est arriver. Mais, un jour, Délia à voler le mauvais objet magique. 

    Pensant que ce dernier lui donnerais richesse et opulence, elle bu cette fiole qu'elle avait voler à un mystérieux marchand itinérant qui avait eu la malchance de passer par là. Cependant, en buvant la fiole... Elle devint une Yokaï. Deux grandes cornes fines poussèrent sur son crâne, tandis que les traits de son visages se firent de plus en plus marqués, jusqu'à prendre des couleurs par endroits anormales (surtout au niveau des yeux). Ses cheveux, qui étaient d'un bruns banal, se transformèrent en une cascade ondulée de vert sombre, à l'image des arbres d'Espérance. 

    Au départ, Délia eu beaucoup de mal à se faire à cette nouvelle apparence. Elle faisait du grand n'importe quoi, surtout à cause de sa force qui était devenue considérable. La jeune femme cassait des tables en s'appuyant dessus, brisait des verre en essayant juste de se déshydrater, et j'en passes… Mais, au fur et à mesure du temps, elle finit par s'habituer, et même par tirer partie de sa malchanceuse mésaventure. Ainsi, le destin avait fait de Délia une Hybride? Alors, elle sera la plus grande hybride criminelle qui soit. 

    Aujourd'hui, la jeune cheffe vit bien. Très bien même, puisqu'elle n'est plus du tout pauvre. Mais pensiez vous vraiment que ça allait l'arrêter? Bien sûr que non! Délia voulais plus. Elle voulait... Une armée. Pour quoi faire? Ca, je l'ignore, mais prenez garde, on ne sais jamais ce que cachent les légendes néfastes de nos histoires. 


    votre commentaire
  • Espoir Evera, Gardienne d'Espérance

     

    Illustrateur: RossDraws

     

    Nom: Evera

    Prénom: Espoir

    Statu: Gardienne

    Cité: Espérance

     

    Physique: Petite et de forme humaine, on pourrait penser qu'Espoir possède une apparence plutôt simple, ce qui, en soit, serais le cas. Ce qui fait qu'elle est si particulière, c'est surtout l'aura enchanteresse qui l'enveloppe comme un parfum éternel de sérénité. Ses longs cheveux d'un rose pâle rappelant les pétales des cerisiers en fleurs descendent doucement jusqu'à son bassin. Ils encadrent son visage aux allures presque enfantines où brillent chaleureusement ses deux yeux bruns. 

    D'apparence humanoïde, Espoir n'est pas des plus impressionnante. Lorsque l'on ne la connais pas, on pourrait même la prendre pour une jeune fugueuse qui s'est perdue. Toujours habillée de vêtements amples, souvent de robes, elle passe facilement inaperçu, et peut ainsi se glisser dans un quelconque conflit sans problème, afin de le régler. L'aura qu'elle dégage, en général, fait très bien le travail

     

    Activité: Espoir est la gardienne d'Espérance. Ainsi, sa principale fonction est de vivre, pour faire vivre Espérance avec elle. C'est d'une main douce et chaleureuse qu'elle veille sur sa cité, mais également qu'elle en est à sa tête. Entre choisir un humain à la tête d'un royaume, ou laisser la gardienne gouverner, le verdict fut à l'unanimité en faveur d'Espoir, qui a toujours prit ce rôle très à cœur. Ainsi, elle se balade au sein de ses terres pour voir si tout se passe bien, guide son peuple et se charge de l'organisation des évènements, des décisions importantes, et même des archives de sa cité. Autant le dire: c'est une gardienne très occupée.

     

    Personnalité : Si Espoir est souvent présente, il est difficile de savoir trop de chose sur cette mystérieuse gardienne. En revanche, l'on peut lui définir un caractère selon ses différentes apparitions au sein de la cité. Toujours d'un calme à rassurer les cœurs les plus affolés, Espoir pourrait sembler être une personne constamment sérieuse. C'est une impression qui est sans nul doute appuyée par sa grande sagesse et sa gentillesse abondante. Pour son peuple, elle est une véritable icône de pureté et de bonté que tous respectent et admirent. Cependant, si l'on commence à la connaître plus en profondeur, on peut remarquer chez elle une petite tendance à cacher ses souffrances derrière un voile de mystère. Pourquoi le fait elle? Nul ne le sait. Mais, que se passerait-il si un gardien dévoilait toutes ses craintes?

    Dotée d'un petit sens de l'humour, Espoir ne le montre cependant pas vraiment en publique. En revanche, ce qu'elle n'arrive pas à cacher reste sa volonté de bien faire. 

     

    Hobbies : Si l'on peut régulièrement voir Espoir au sein de sa cité, il est difficile de lui trouver des passe-temps. La raison est que, souvent, elle n'apparaît que pour faire son devoir. Le reste du temps, on ne sait pas trop ce qu'elle fait ou ce qu'elle apprécie. Si on lui pose la question, elle restera juste très évasive à ce sujet.

     

    Arme: Espoir n'a pas vraiment besoin d'arme pour défendre Espérance. L'aura qui l'enveloppe connait un fort pouvoir d'apaisement, ce qui généralement stoppe tout conflit. La gardienne s'exprime toujours clairement, et émet alors des arguments si justes que l'on ne peut s'en prendre ni à elle ni à ce qui lui ai cher, autrement dit, Espérance. De plus, Zaarus, l'être à l'apparence de renard qui la suis constamment, la protège et la défend. Ainsi, cette mystérieuse créature lui permet de ne pas s'équiper d'une arme, et de paraître encore moins hostile à son peuple et aux étrangers.

     

    Histoire: Nous ne pouvons pas réellement savoir quand Espoir est née. D'ailleurs il est compliqué de savoir si elle est réellement née, ou si elle a toujours été là, endormie au sein des branches d'Ydira, l'arbre sacré. 

    Réveillée par un conflit entre trois cités, Espoir n'a pas tout de suite comprit sa place au sein de ce monde, qu'elle trouvait au départ trop complexe et trop vaste pour elle. Mais c'est au gré de biens des recherches qu'elle finit par la découvrir. 

    Les débuts étaient difficiles. L'enfant avait été élevée par deux gardiens. Il y avait Cassily, qu'elle considère depuis comme une mère, et Aréann, qu'elle considère comme un grand frère. C'était une enfant curieuse et compliquée à éduquer, mais les deux gardiens s'en sortirent à merveille, donnant finalement cette femme si paisible et si calme que représente Espoir. 

    Une fois avoir compris sa place, elle devint alors amis avec Tsuliann, qui, depuis le début, la détestait. C'est à force de persuasion et de discussion que Tsuliann reconnu Espoir comme telle, et devint son mentor. Tout ce qu'Espoir sait, elle l'a apprit de Tsuliann. 

    Espoir à très longtemps errer au cœur d'Espérance, après cela, ne sachant pas comment l'embellir. C'est alors que, en explorant encore plus profondément les tréfonds de sa cité, elle y fit la rencontre de Zaarus. 

    La légende raconte que Zaarus n'avait pas cette forme de renard, au départ. Ce serais à force de passer du temps avec Espoir qu'il finit par la prendre. 

    Zaarus et Espoir entretiennent depuis une relation plutôt énigmatique pour les habitants d'Espérance, surtout parce qu'on ne sais pas grand chose du renard si protecteur envers la gardienne. Tout ce que l'on sait, c'est que c'est suite à cette rencontre qu'Espoir eu l'idée de créer le portail qui relierait notre monde au sien.


    votre commentaire
  • Illustrateur: Jeremy Anninos

     

    Nom : Rainydy

    Prénom : Haura

    Âge : 17 ans

    StatutHabitante

    Cité : Huréa

     Physique De taille moyenne et de corpulence fine, Haura semble parfaitement convenir à l'apparence que l'on se ferais d'une fille née au bon endroit. Ce qui pourrait plus étonner en revanche, ce sont sans aucun doute ses longs cheveux bleus qui descendent comme des tornades jusqu'à son bassin. Afin de dompter cet Océan aux mèches sauvages, Haura à tendance à les attacher en deux couettes qu'elle ramène à l'avant. Ses yeux, noir de jais, pourraient sembler d'un sombre banal, mais ils éclatent au contraire de part son regard pétillant et malicieux. Il sont la principale beauté de son visage fin, tout aussi blanc que sa peau à l'air pur peu l'être. Toujours habillée avec goût, Haura semble prête quelque peu attention à son apparence. Elle aime prendre soin d'elle, et ça se vois à partir du moment ou on la croise. 

    Que ce soit de par son physique avantageux ou de par la confiance qu'elle dégage, Haura peut-être assez impressionnante, voir ennivrante, lorsqu'on la croise. On pourrait aussi penser que c'est une greluche sans cervelle qui ne désire qu'être jolie, mais ce serais très mal la connaître ! 

     Activités : Ne sachant trop que faire, Haura est devenue Chasseuse et Chercheuse de Monster Human (assure la protection des habitants). Elle est sous les ordre d'un certain Mr.Stair, qui lui envoie des lettre pour chercher et chasser les M.H, et la remercie gracieusement de s'être déplacée à chaque fois. Elle ne sait combien de temps ce petit jeu durera, mais elle sera là si le peuple d'Huréa en a besoin.

    - Personnalité : Cette petite lueur de malice au fond du regard et au coin des lèvres n'en est que révélateur du caractère de la jeune fille. Malicieuse et farceuse, Haura reste d'une nature enjouée, et parfois ingénue. Cependant, il ne faut pas trop lui parler de sa famille, au risque de voir fleurir sur son visage quelques perles de pluies. Ayant vraiment un très bon fond, Haura aimer travailler pour la justice et la protection des habitants. Elle se dit qu'il vaut mieux pour elle d'agir que de rester passive à chantonner des airs célestes pour donner conford une fois la catastrophe passée.

    Confiante, Haura n'hésites pas à dire ce qu'elle pense. Heureusement, notre jeune Algania fut élevée de manière respectable et possède donc un langage approprié pour éviter de froisser qui que ce soit. Mais, parfois, lorsque ses émotions la dépassent, Haura perd ses mots et reste juste sans rien dire, à pleurer de rage ou de tristesse. Elle n'est pas vraiment très douée pour consoler les gens, et se surprend parfois à ne pas réussir à se consoler elle même. 

    Haura est quelqu'un sur qui l'on peut compter, en revanche... Elle n'a absolument pas confiance en les autres. Elle sera du genre à vouloir se débrouiller seule, que d'avancer plus vite à deux. Généralement, lorsque sa solitude est menacée, elle redoubleras d'efforts pour montrer que cette dernière en vaut la peine.

    Haura semble traîner depuis quelque temps maintenant un fardeau qui lui pèse sur le coeur. Malédiction ou mauvais hasard? Nul ne le sait, cependant, les mystères semblent tous se résoudre sous les doigts involontaires de la jeune fille. Pourtant, ce n'est pas le désir d'Haura, qui, elle, voudrait juste vivre en paix. Elle semble constamment mal à l'aide à ce propos.

    Hobbies : La jeune fille adore le chant, on la retrouveras d'ailleurs surtout en train de chantonner lorsqu'elle chasse. En parlant de chasser, Haura apprécie la bagarre... Du moins, quand elle ne déchire pas ses robes! Fort heureusement, elle prépare ses coups et change de tenue lorsqu'elle le peu, afin d'en avoir une plus propice à la bataille. Mais ce qu'elle aime par dessus tout, c'est prendre en force et en agilité, en bref, s'améliorer au combat. Haura adore les entraînements physiques ou psychiques, et prend grand soin de se garder en forme pour les moments ou l'action viendra. Un autre passe-temps qu'elle apprécie tout particulièrement, c'est la lecture. Férue de livre, Haura peut se perdre durant des heures entre leurs pages si l'ont ne l'arrête pas. Heureusement, la jeune fille est consciente de l'aspect chronophage inquiétant des livres, et ne se plonge dans leur histoire que l'orsqu'elle a finit ses priorités! 

     

    - L'arme: Haura possède des ciseaux magiques astraux, nommés ciseaux de Lauuna. Donnés par son père, ses ciseaux de grande envergure lui sont très précieux, et surtout, ils sont véritablement pratique! La magie de son âme lui permet de ne pas la porter la plupart du temps, et ce grâce à la manipulation dimmensionnelle Ydirienne, une véritable magie moderne qui lui permet de ranger son arme astrale dans une autre dimension. Puissants et léger, ses ciseaux lui permettent de se battre en toute tranquillité.

    - Votre Histoire : 

    Provenant d'une famille aisée dans les terres de Yutsio, Haura à vécu une enfance douce mais règlementée par les limites imposées par sa caste. La famille Rainydy, connue pour ses chanteurs tous plus appréciés les uns que les autres, attendait beaucoup de la petite dernière à la voix d'ange. Mais quelle ne fut pas leur surprise lorsque la petite Haura montra un plus grand intérêt pour la baston que pour le chant! Bien heureusement, l'enfant venait d'une famille bienveillante qui accepta aisément sa décision. 

    Ainsi, son père aimant la forma très rapidement à ce qu'elle voulait devenir. Une véritable chevalière qui aiderais les gens à se relever de leurs peines. Une véritable guerrière prête à en découdre avec quiconque menacerait sa cité qu'elle aime de tout son cœur. Et du coeur, elle en mettait à l'ouvrage lorsque cela concernait ses entraînements. Si bien que, lorsqu'à 10 ans, elle entra en tant que plus jeune chasseresse dans la cours de l'école des chevaliers, elle devint irrémédiablement l'une des plus puissante que l'école est connue.

    Très proche de son père qui en était à sa tête, elle avait presque grandit dans cette école qu'elle connaissait déjà comme sa poche. A son entrée là bas, son père lui remis par ailleurs cette arme sur laquelle Haura avait toujours porté sont intérêt. Au départ, les ciseaux de Lauuna étaient de petite taille, car ils s'adaptent à la corpulence évolutive de son porteur.

    Evoluant en même temps que sa force au combat, Haura fini de grandir dans les enceintes qu'elle appréciait tant. Mais arrivée à l'âge de 16 ans, sa vie bascula soudainement à la découverte involontaire d'un secret bien gardé par son père. Furieuse et pleine de remords, Haura claqua la porte à sa belle vie si bien tracée et s'enfuit de la cité guerrière, et ce, même après bien des supplications faites par son père. 

    Désormais livrée à elle même, Haura se dit qu'elle devait réfléchir à ce qu'elle allait faire. C'est ainsi que pendant un temps, la jeune fille voyagea dans diverses cités, jusqu'à trouver celle qu'elle garderas comme nouvelle cité mère. Au bout de trois voyage, la guerrière découvrit alors Huréa, dont elle fut presque instantanément émerveillée. 

    Après une semaine passée en hôtel, la jeune fille découvrit une famille de pauvre magiciens qui acceptèrent bien gentiment de lui donner asile. Depuis, elle vit dans cette jolie petite famille qui prend autant soin d'elle qu'elle prend soin d'eux. Parfois, elle vient tout de même à se demander pourquoi ces gens l'ont acceptés si vite, mais elle préfère simplement se dire qu'ils sont bienveillants. 

     


    votre commentaire
  •  

     Illustrateur: Mingchen Shen

    Nom: Varélia

    Prénom: Fay

    Âge: 120 ans

    Statut: Voyageuse 

    Cité de départ: Akaséa

    Physique: Fay a les cheveux d'un blanc colombe pur magnifique qui tombent jusqu'à ses épaules. Epais et capricieux, elle ne peut les supporter autrement qu'attachés en partie. Ils encadrent maladroitement son visage fin mais marqué de par la particularité de son peuple: deux yeux groseilles qui luisent avec malice. En la voyant, on pourrait parfois être pris de peur. Ses traits forts et sa grande taille font qu'elle ne passe jamais inaperçu. C'est une femme assurée à la carrure d'une véritable mannequin, même si elle possède un poids tout à fait dans la norme. Fay est plutôt musclée, de part ses nombreux combats et sa débrouillardise qui l'ont poussée à s'entraîner très régulièrement. La démone s'habille généralement chaudement, car très habituée à la chaleur de Tsunéa. Pourtant, lorsqu'elle est à l'aise avec la température, Fay enlève son haut pour ne garder que le bandage couvrant sa poitrine. On pourras alors entrevoir dans son dos, un grand et imposant tatouage piqué au rouge vif, qui prends la forme d'une tête dragonesque.

    Activité: Officiellement, Fay accepte quelques missions à droite à gauche pour pouvoir survivre sans trop peiner. Officieusement, Fay est une archiviste sur le terrain, au sein d'une compagnie appelée IAE (Ilaguinirian's Archived Everythings). 

    Personnalité: 

    Paraître

    De prime abord, Fay peut sembler quelque peut froide, assurée et impressionnante. On la remarque directement quand elle rentre dans une pièce. Que ce soit de par sa carrure féminine mais musclée, ou encore de par l'aura de force qu'elle renvoie à tout le monde. Elle à toujours un sourire sur les lèvres, et se sens très à l'aise même dans les situations les plus gênante du coin. Cette aise l'entraîne parfois elle même à se faire trouver gênante pour les autres, et ce, sans qu'elle ne puisse s'en rendre compte. 

    Fay semble altruiste, quelque peut amusante sur les bord, et n'a pas l'air d'une fille que l'on peut facilement manipuler. Elle saurais, à coup sur, se montrer cruelle si la situation ne tourne pas à son avantage. 

    Être

    Impulsive, Fay est complètement dominée par ses émotions. Elle l'était même à un tel point qu'elle fut obligée de faire appel à un artefact oublié par le temps pour contenir ses pouvoirs lorsque ses émotions l'écrasent. La démone au sang chaud réagiras toujours selon ses convictions personnelles, qu'elles soient morales ou non. L'on pourrait penser que c'est une fille égoïste, et, dans un certain sens, l'on n'aurais pas tord. Fort heureusement, Fay connais quelques principes qui lui permettent d'agir un minimum pour la justice et pour les autres. Cependant, sa une notion de justice reste ternie par les règles de Tsunéa sous lesquelles elle fut "limitées" durant de nombreuses années. 

    Sarcastique et souvent de bonne humeur, Fay sais cependant se garder son sérieux lorsque la situation l'y oblige. Elle ne montre cette partie d'elle qu'aux personnes de confiances, préférant se protéger des mauvaises personnes.  Cependant, l'on peut remarquer en elle, et ce peu importe à quel point l'on en est proche, une curiosité insatiable qui va toujours plus loin. Si quelque chose n'a pas été fait, ou si elle ne connaît pas quelque chose, alors elle va tenter de l'approfondir un maximum.

    Fay peut posséder un côté naïf et fait facilement confiance aux gens. Toujours guidée par son ressentis et sa première impression, il suffit de se montrer gentil pour qu'elle flanche. En revanche, si elle ne sens pas quelqu'un, elle ne lui adresseras jamais directement la parole, ou du moins, elle resteras méfiante.

    Hobbies: Fay est fascinée par la manière dont on retranscrit l'histoire. Elle aime se rendre utile, que ce soit rendre des services à ses amis, ou accepter une mission pour un peu d'argent, elle fera son travail avec coeur. Mais Fay possède aussi une grande histoire d'amour avec l'interdit. Désobéïssante la plupart du temps sauf quand elle est en mission (c'est quand même son gagne pain), la démone ne tiens pas en place et préfère braver ce qu'il est interdit de faire que de rester sage comme une image. Cet étrange "hobby" fu poussé à un extrême tel qu'elle est désormais considérée comme une criminelle à Tsunéa (et pour être criminel à Tsunéa, il faut quand même y aller)

    Histoire: Depuis la plus petite enfance, Fay a toujours été pleine de vie et de naïveté. Elle avait reçu une bonne éducation, croyait en notre monde et voyait le bon en chacun. Une véritable gentille au coeur d'or, prête à se donner à fond pour aider les autres. Ses parents étaient très fiers d'elle, et, étant leur seule fille, ils l'aimaient beaucoup et le lui montraient bien. Mais c'est curiosité qui fit d'elle une petite fugueuse. Car oui, Fay était toujours aussi curieuse dans l'enfance. Elle avait un ami, Arthur, qui était fasciné par le multivers et les pluridimensions. Et c'est bien évidemment avec une grande curiosité qu'elle fut poussée à fuguer pour le suivre. Malheureusement, Arthur tomba dans une autre dimension, quand Fay, elle, tomba au sein d'Ilaguinir. 

    Le jour de son arrivée dans notre fantastique monde fantasy, Fay avait 7 ans.

    Très jeune, et donc facilement manipulable, Fay s'est retrouvée au coeur de conflits et de complots tous plus dangereux les uns que les autres. L'enfant humaine était devenue la clef de la destruction mondiale. Malheureusement pour elle mais heureusement pour tous, ce fut arrêté lorsqu'un sauveur la torturas à mort pour obtenir des informations sur le groupe qu'elle avait rejoint. 

    Emplie d'une grande souffrance, naquit d'elle un démon désireux de vengeance. Elle chercha ce fichu sauveur dans toutes les cités, toutes les forêts, tous les endroits laissés à l'abandon, mais elle n'eu qu'en réponse le silence pesant. Fay ne trouvait sa place nul part, et ne retrouvait pas son tortionnaire. L'enfant démone se résolu finalement à laisser sa vieille haine au placard pour rebâtir sa vie avec cette deuxième chance, en faisant, cette fois-ci, très attention aux rencontres qu'elle fera. L'enfant appris la reconnaissance de son tueur en son fort intérieur. Il savait que ça lui avait fait du mal, mais il avait pris sur lui, torturant l'enfant avec les larmes aux yeux, pour qu'elle puisse avoir un nouveau départ suite à cette douleur. Une sorte de punition, de quoi lui remettre bien comme il faut les idées en place. Ainsi, cette haine se transforma en admiration, et cette admiration, en volonté d'une nouvelle fois, un jour, le retrouver.. Et d'enfin, un jour, pouvoir le remercier pour la chance qu'il lui avait donnée. 

    Arrivée à Tsunéa, Fay finit par s'accommoder de cette vie remplie d'autorisation, ou presque rien ne lui était interdit. Tuer des gens dans la rue, voler, piller des pauvres, prendre une maison et ne pas la payer, à elle la vie de... De gros bordel. Mais lorsque plus rien n'a de sens, l'on finit forcément par s'ennuyer non? Alors, pour s'amuser, elle prenait part à tout ce qui était prohiber au sein de la cité la plus laxiste d'Ilaguinir. Elle allait de plus en plus loin, et avait pratiquer des actes très inhumain tel que le meurtre (toujours de criminels cependant) avant de se rendre compte que c'était, la aussi, autorisé. Mais c'est alors qu'elle décida d'entrer dans la cabane du roi en hurlant qu'il devrait prendre une douche. Et le roi avait un très, très, très grand égo. 

    Considérée comme la criminelle ultime de sa cité, elle fui (même si elle était très amusée par la situation) pour échapper à son assassinat suite à ce geste plutôt risible. 

    Fay n'avait pas le choix: elle devait de se cacher. D'une manière comme d'une autre, elle ne pourrais jamais remettre le pied à Tsunéa. Ne sachant ce qu'elle allait faire par la suite, quand bien même elle était toujours à la recherche de son tortionnaire, elle fut contactée mystérieusement par lIAE, une organisation d'archivage, et accepta sans trop broncher d'en faire partie. Après tout, elle avait toujours voulu être archiviste étant humaine! 

    Depuis, les déplacements de Fay ne cessent de grandir. Elle s'enrichit de tout ce qui lui plait, utilisant ses propres méthodes ainsi que celles de l'IAE pour recueillir l'histoire dans les moindres détails, mais elle ne peut s'empêcher de se sentir seule dans ce monde qui, d'une certaine manière, ne l'a jamais acceptée.


    votre commentaire
  • ??? ???

    Illustrateur: Mingchen Shen

    Chrysa Eliore

    Age: 23 Ans

    Peuple: Nécromancienne - Nisa

    Cité: Andéa

    Arme: Sceptre

    Self-Defense: Bon

    SAC: 

    Une bague qui en guise de mini bouclier à activer (protège des petits projectiles) 

    Un livre de botanique 

    Une amulette de chance

     

     Physique:

    Chrysa est grande et élancée. Ses longs cheveux noirs, descendant jusqu'au bout de ses omoplates, encadrent son visage fin. Celui-ci possède un air mystérieux de par ses deux yeux noirs. Si Chrysa à l'air frêle de prime abord, de par son apparence féminine et soigneuse, elle s'avère être une redoutable adversaire dont il faut se méfier. Son apparence charmeuse cache un caractère bien moi enchanteur.

     

    Hobbies: 

    Chrysa aime pratiquer sa magie lorsqu'elle est seule, et enquêter sur les différent criminels des cités dans lesquelles elle passe. L'un de ses principaux passe temps: aller boire des café ou des thé chez les gens pour discuter de la cité, de ses coutumes, de son peuple, et de ses vices. 

    Personnalité: 

    Chrysa est une passionnée de mystère, qu'il soit aussi simple que bonjour, ou si compliqué que personne n'a réussit à le résoudre. Chrysa est une femme assurée qui ne mache pas ses mots, quit à parfois paraître méchante (en le voulant un peu). Chrysa blague peu, même son humour reste perché dans les jeux de mots vraiment pas drôle. Serais-ce parce quelle a honte de ça qu'elle n'en fait que rarement? Allez savoir. Très curieuse, Chrysa est à l'écoute et s'embarque souvent dans des histoires folles pour pas grand chose. Chrysa est extrêmement rancunière, et ne pardonne quasiment jamais une personne qui lui a voulu du mal. De nature impulsive, Chrysa a du mal à cacher ses émotions lorsqu'elle est en colère. Si c'est le cas, elle auras tendance à fuir pour exploser et réfléchir dans son coin, puis, revenir plus calme (enfin c'est ce qu'elle crois)

     

    Histoire: 

    Née à Huréa dans une petite famille de marchands, Chrysa à connu le bonheur d'être enfant dans un environnement saint et Uni. Mais c'est sans compter sur la tragédie dont elle tire ses pouvoirs, la tragédie créatrice des Monster Human. Très attirée par ce mystère que les gens ne prononcent qu'a demi mot, Chrysa s'est vouée une passion pour Ilaguinir et ses secrets. 

    Enfant solitaire, Chrysa à souvent faire le choix de sacrifier sa vie sociale pour ses projets personnels. Ce qui fait de Chrysa une jeune femme esseulée qui ne connait rien aux relations humaines. 

    Plusieurs années plus tard, sa mère fut morte d'une manière dont je laisse planner le mystère. Et Chrysa, horrifiée, s'est vu contrainte à partir de chez elle par peur. Peur de quoi? La encore, je vous laisse spéculer, humble lecteur (moi je sais :3)! 

     

    Après un long voyage, ses pas mènent la jeune fille vers la cité fleurie, ou elle trouveras un confortable Asile. Une fois installée, Chrysa grimpa tranquillement les échelons de la société féérique, pour laquelle elle devint l'enquêtrice criminelle référente des lieux. Dirigeant plusieurs opérations délicates, et plusieurs recherches de criminelles hautement dangeureux, Chrysa se sens à sa place. Mais sa peur refait parfois surface. 

    Le rêve de Chrysa serais de rencontrer, un jour, l'arbre Sacré et les représentant, afin de leur poser toutes les questions qu'elle veut sur Ilaguinir, et qu'ils lui hôtent sa frayeur.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique